01|12|09 La tribune

dimanche 5 septembre 2010, par vans

 Tels deux Charlie Chaplin du XXI° siècle, Sophie Weiss et Gyöngyi Biro effectuent une performance insolite. Une heure dix de saynètes drolatiques, dans lesquelles 
la gestuelle remplace le texte. Dans « le Placard », elles luttent contre l’ennui. GUILLAUME HENRY, LE NOUVEAU 
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0